Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET : Lettre du docteur Trollop

Lettre du docteur Trollop il y a 3 ans 4 mois #30904

  • Kurazen
  • Portrait de Kurazen Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 6
Cher Monsieur,

Je vous écris rapidement suite à notre rencontre. Je vais être franc et je m'en excuse par avance. Je ne suis pas certain des motivations du docteur Highsmith dans ce dossier mais je pressens votre curiosité dans laquelle j'ai décidé de place ma confiance. Je me trouve dans le besoin de me libérer de choses que j'ai lues. J'hésite à mettre cela sur papier mais je vais néanmoins m'exécuter. Contrairement aux apparences, je désire aider Alexander. Son père était un de mes bons amis que je connaissais depuis l'enfance. C'est un homme gentil et décent qui, je pense, a été desservi par certaines circonstances.
Je vais vous parler de ma première visite à Alexander à St. Agnes en juin 1927. Le docteur Highsmith m'a dit qu'il ne prenait pas de médications et qu'il était lucide, ce que j'ai constaté de mon visu malgré quelques périodes de confusion. Néanmoins, sa conversation était étrange. Il ne resssemblait plus au jeune homme que je connaissais. Dans notre discussion, un des rares points qui avait du sens se référait au livre qu'il avait écrit et, dès mon retour à Londres, j'entrepris d'en chercher une copie. Vous devez peut-être savoir qu'il y a cinq ou six ans, Alexader a publié un livre intitulé Le passant près du lac. Je ne l'avais jamais ouvert auparavant, je pensais que ce n'était pas une lecture des plus faciles. Mais, bien que le contenu soit biarre ou intrigant, quelque chose a retenu mon attention. Certains mots ou phrases m'ont rappelé ma discussion avec Alexander à l'asile et j'ai pu constater que ses écrits semblaient être la base de son affliction. Etrangement, des sections du récit étaient en allemand. J'ai transcrit et traduit ces passages.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Kurazen.

Lettre du docteur Trollop il y a 3 ans 4 mois #30905

  • Kurazen
  • Portrait de Kurazen Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 6
Ma seconde visiste à Alexander se déroule un mois plus tard, juste après Noel. A cette occasion, il était sous sédatif et donc peu communicatif. Anxieux à l'idée que mon voyage ne porte pas ses fruits, j'ai pensé tenter une expérience. J'avais apporté certains papiers avec moi, des transcriptions de son livre, et j'ai commencé à lire à voix haute les passages en allemand dans cette langue. Je ne suis pas sûr de ce que j'attendais, je suppose que je cherchais simplement une quelconque réaction. Je butais sur les phrases, je ne suis pas doué pour les langues, mais pourtant Alexander a réagi.
Il récitait le texte en même temps que moi et, pendant ce temps, je me suis arrêté pour tenter d'engager la conversation avec lui. Ce qui survint alors est difficile à raconter.
Il continua à parler et je pouvais voir qu'il était particulièrement excité. Alors, je lui ai mis la main sur l'épaule. Au moment où je le touchais, je me suis senti très faible puis je me suis retrouvé étendu sur le sol. J'étais inexplicablement paniqué. Le directeur de l'asile était agenouillé près de moi pour me prêter assistance tandis qu'Alexander était debout à ses côtés.Son visage était tel qu'auparavant et très triste : <<Je suis vraiment désolé, docteur. Je ne peux changer ce que vous avez vu.>> SOudain, je me suis rappelé de quoi il parlait.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre du docteur Trollop il y a 3 ans 4 mois #30906

  • Kurazen
  • Portrait de Kurazen Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 6
Je vais vous dire que je pense qu'Alexander sait comment son père et sa soeur sont morts et que leur décès est le résultat d'évênements impliquant une ou des personnes qui se servent de lui. Il semble qu'Alexander soit plus particulièrement sous l'influence de M. Laurence Bacon. M; Bacon est un antiquaire qui tient boutique sur Liverpool Road à Islington, mais je crois que c'est aussi un occultiste. Cette information m'a été rapportée par le fiancée d'Alexander. Grahame qui avait embauché un détective privé de Wapping, un certain Vincent Tuck. Je pense qu'Alexander voudra rejoindre M. Bacon dès qu'il sera libéré. Je dois mentionner que je suis sûr que cette affaire n'a rien à voir avec la relation entre Alexander et Mlle Hariston quoi qu'on ait pu vous dire. Je sens que j'ai fait ce qu'il fallait en partageant ce que je sais, bien que je doive vous demander d'agir avec discrétion pour le salut de la famille d'Alexander autant que pour votre sécurité. Je vous incite à lire le livre et à me contacter à votre plus proche convenance. Je vous en dirai plus sur les raisons pour lesquelles je soupçonne M; Bacon, si vous consentez à me rencontrer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Kurazen.

Lettre du docteur Trollop il y a 3 ans 4 mois #30907

  • Kurazen
  • Portrait de Kurazen Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Messages : 339
  • Remerciements reçus 6
Je dois aussi vous rapporter ce que j'ai vu dans cette petite cellule à l'asile. Tandis qu'Alexander parlait, je n'étais plus dans la cellule. Je marchais dans St; James Park. Je enais de franchir le petit pont suspendu au sud du lac et je regardais les batiments sur White Hall. Je fais cette promenade presque chaque soir depuis trente ans et tout était exactement tel que cela devait être. Je sais qu'il ne s'agissait pas d'un r^ve. Tous les détails correspondaient. Les colverts s'agitaient sur leur île et j'entendais le camelot vendre ses journaux à la criée. Le soleil se couchait. Je cherchais un penny dans ma poche pour acheter le Standard et j'entendis à ce moement des pas étouffés derrière moi.
Je me retournai, je vis un homme aux traits saillants, assez grand et ses yeux croisèrent les miens : <<Restez tranquille monsieur.>> dit-il puis je sentis une douleur aiguë et je tombis. Il me soutenait tandis que je m'accrochais à lui. Je fermai les yeux et quand je les rouvris, je vis le ciel. le visage du camelot était au-dessus de moi. J'essyai de dire quelque chose pour le rassurer, sans y arriver. Puis, plus rien. Le seigneur m'avait rappelé.
J'espère avoir de vos nouvelles bientôt.

Cordialement
Lionel Trollope

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre du docteur Trollop il y a 3 ans 3 mois #30908

  • Lamed
  • Portrait de Lamed
  • Hors Ligne
  • Messages : 1304
  • Remerciements reçus 50
Merci! Et félicitation pour ton courage.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre du docteur Trollop il y a 3 ans 3 mois #30909

  • le_prisoner
  • Portrait de le_prisoner
  • Hors Ligne
  • Messages : 1388
  • Remerciements reçus 15
Tout à fait !!! Excellent Kura !!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
Temps de génération de la page : 0.198 secondes