Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET : Carac

Carac il y a 8 ans 1 mois #123

  • Carac
  • Portrait de Carac Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Soirée Tendu/détendu avec Kiki : Viagra ou GHB ?
  • Messages : 1034
  • Remerciements reçus 31
Carac est un nain tout ce qu'il y a de plus normal aux premiers abords. En fait, ça semble le cas, du moment que vous ne vous approchez pas à moins de 30 mètres, que vous n'avez pas une vue persante, tel un elfe, et que votre odorat n'est pas trop sensible. Oui le premier contact avec ce petit bout d'homme peut être son odeur. Un mélange de vin vinaigré pour avoir pris trop le soleil et de bière lourde ayant macérée l'équivalent de 10 générations naines. Lui vous dira qu'il a une odeur de fût d'arnoise...
Quand à votre vue elle aura du mal, certainement, à s'adapter à ce visage un peu diforme, dont il est difficile d'apercevoir les yeux. Et si par chance (ou pas) vous arriviez à repérer ses deux billes, il y a fort à penser que vous regretteriez de peur de porter un jugement négatif au vue du regard vide qui vous fera face.

Au sein de sa confrérie naine, Carac a toujours été vue comme un morceau de chair et de barbe, sortie trop tot du ventre d'une mère un peu trop portée sur la boisson. Son père, personne ne su qui c'était, mais sur que celui qui a engrossé la mère devait également un avoir un coup dans le nez.

Sa jeunesse fut (de bière...jeu de mot, nain oblige) quelconque et la tradition naine étant d'abattre un animal noble à main nue au passage de la majorité, le Carac n'y échappa point. Mais comme vous avez pu le deviné (sauf si vous êtes comme le nain, dans ce cas la...mes condoléances, ou bien la flemme de lire des inepties et vous survolez le texte, histoire de) Carac n'avait pas inventé le baton pour remuer la bière : l'animal noble choisit par le garçon fut (...non j'ai rien dit la) ...un dragon.
La même tradition étant que les hommes du village suivent le valeureux guerrier en quête de gloire, le Carac se dit au moment de quitter sa hutte que la journée allez être mémorable et enfin il recevait les attentions méritées.

Evidemment pas de dessin sur l'ambiance qui regnait lors du voyage. Mais le Carac ne le remarquait pas, il braillait toutes les chansons paillardes qu'il avait apprises durant sa jeune vie et il en était pas peu fière. Un vieux dragon habitant la région avait été "conseillé" au guerrier, et le Carac fut abandonné à l'entrée de la grotte par le reste du village. L'avantage de cette grotte est qu'elle était peu profonde, de ce fait, les nains pouvait observer leur "ami".

J'insiste sur le fait que le petit être était limité, très limité. La ou lui se croyait beau, fort, grand guerrier et héros de son village, il n'était au final que gros, moche, dépourvu de finesse et pris en pitié par son village. Evidemment il ne put s'empecher de faire mousser son égo et s'offrit donc le luxe de monter sur le museau du vieux dragon endormi. Le Pet qui suivit, fit rigoler le nain à n'en pu s'arreter et ce qui devait se passer, se passa.
Le vieux dragon réveillé par un vent nauséabond (une odeur d'os en décomposition et de rat crevé) vint se gratter le nez pour évacuer cette odeur et embrocha le Carac (qui vint gratter les parois nasale engluées de morve du vieux reptile), pour finir dans sa bouche. La seule chose qui fit ouvrir un oeil au dragon, fut la sensation inattendu d'os broyés.Mais il se rendormit vite.

Ce qui décida les veilleurs à faire revenir le nain sur les plaines de Telara reste assez douteux. Certainement une farce pour qu'il puissent se détendre en suivant les péripéties de cet être peu ordinaire par son état mental déficient.

le nain est finalement un peu moins abruti qu'auparavant et fait des efforts pour gagner le respect de la noble guilde qui a accepté de le recruter : La garde pourpre. Néanmoins, la nature ayant repris quasiment tous ses droits, le Carac reste convaincue d'une finesse d'esprit inégalable (pour preuve, le lancé de nain au début de chaque donjon) et d'une beauté irrésitible (peu probable au vue de sa fin pas vraiment tragique), mais n'insistez pas sur ces points : si un jour il découvrait la vérité, son esprit perturbé riquerait de ne jamais s'en remettre.
La bière c'est la vie !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re: Carac il y a 8 ans 1 mois #125

  • Roukai
  • Portrait de Roukai
  • Hors Ligne
  • Messages : 45
  • Remerciements reçus 5
Aha excellent Carac !!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
Temps de génération de la page : 0.109 secondes