Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET : Roukaï

Roukaï il y a 7 ans 11 mois #62

  • Roukai
  • Portrait de Roukai Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Messages : 45
  • Remerciements reçus 5
Dans les temps jadis, Roukai était un jeune combattant à la recherche de toujours plus de batailles, de victoires et de gloire. Cette fougue était récurrente chez les jeunes soldats de Telara, mais ne faisait pas automatiquement d'eux de bon atouts au combat, cependant Roukai excellait particulièrement bien dans la maîtrise des dagues et des arcs. N'appartenant à aucun camps, préférant la voie de la liberté, il se fit repérer par une compagnie secrète de chasseurs de primes. Ces derniers, agissant pour le "bien", faisaient régner l'autorité en supprimant les malfrats, mercenaires, et autres hors la loi. Mais peut-on parler d'agir pour le bien lorsqu'on appartient soi-même à une organisation clandestine... Grâce à son habilité, sa stratégie, son sens de l'improvisation, et son charisme, Roukai se fit rapidement un nom, et fut vite nommé commandant de la première division de sa compagnie, ayant quatre hommes expérimenté sous ses ordres. Jamais ils n'échouèrent sur le terrain, tapis dans l'ombre il étaient capables d'éliminer leurs cible sans que celles-ci n'aient eu le temps de les voir, ni même de les entendre. Jusqu'au jour où Roukai eu pour ordre d'éliminer un groupe de jeunes femmes mercenaires, réputées pour leur talent de meurtrières, les "soeurs Wolf". Roukai savait que cette mission serait délicate, car ses hommes et lui devraient éliminer plusieurs cibles expertes en un même instant. Le jour J, caché dans quelques buissons, la première division épiait les jeunes mercenaires qui ne se doutaient de rien. Mais rien ne se passa comme prévu, lorsque Roukai bondit sur sa cible guère plus jeune que lui, celle-ci se retourna par mégarde et eu le temps de l'apercevoir et de pousser un cri, avant de s'effondrer, la gorge tranchée, dans une mare de sang. Aussitôt ses soeurs rappliquèrent, le regard enragé, et exécutèrent notre héros en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. S'engagea alors une bataille entre les hommes de Roukai, et les soeurs de sa victime, dont l'issue n'est malheureusement pas connue. La vie continuait son cours sur les terres de Telara, jusqu'au jour où les Veilleurs décidèrent de ramener Roukai à la vie, ce choix restant comme pour nombre d'élus un mystère. Sa route l'amena à rencontrer une noble compagnie qui oeuvrait à défendre Telara, la "Garde Pourpre". Il y trouva de précieux alliés de toutes races, mais surtout des amis sur qui il pouvait compter lorsque l'ennemi était trop puissant. On raconte que sa dernière victime aurait elle aussi été rappelée par les Veilleurs, et qu'elle se trouverait elle aussi au sein de la Garde Pourpre, une telle situation ne laisserait que peu de place au hasard...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Morely

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Protecteur .

Re: Roukaï il y a 7 ans 9 mois #643

  • NoMorgan
  • Portrait de NoMorgan
*interloquée*
Lors d'une halte de quelque jours pendant une expédition où je comptais bien colporter robes en toile et breloques à l'effigie de Carwin, on m'a raconté une histoire.

Une histoire devenue apparemment légende locale. Elle vit aujourd'hui dans les récits de chamans (et autres foutriquets de croyants paganistes !) de certains villages du champ de pierre, je crois.

Il est question d'un affrontement entre deux groupes d'individus. Hautement aguerris. La particularité est qu'il s'agissait d'un groupe d'hommes mathosiens pour les uns, et d'un groupe de femmes elfes pour les autres.

Ca me rappelle ton récit, Roukaï et celui de LisysWolf. Le clan Wolf.

Mais surtout
-je te fais grâce des lourdeurs épiques de la légende, "et ils s’entretuèrent sans merci aucune et blablabla leurs gestes rapides avaient la précision des machines des dieux d'antant et blablabla l'affrontement dura des jours et bla et bla"-
et hormis le fait que le récit narre l'élévation de deux d'entre eux par les Veilleurs, trois autres auraient survécu au combat et, dans la foulée, auraient prononcer une sorte de serment, tu vois du genre solennel, où ni une ni deux, ils renonçaient aux armes.

Toujours est-il qu'on raconte aussi, qu'ils ont une descendance...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par NoMorgan.
  • Page :
  • 1
Temps de génération de la page : 0.149 secondes